Qui sommes-nous ?

Cancer sein traitement

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement du cancer du sein alternatif

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de Vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Traitement cancer foie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Le traitement du cancer du poumon par les méthodes alternatives de traitement du cancer

Comment se déroule le traitement du cancer du poumon chez nous

Les patients qui présentent un cancer du poumon viennent pour un premier traitement pour une semaine (du lundi au vendredi) dans notre centre anticancéreux à Kehl, il s’agit d’un traitement ambulatoire.

Le premier jour, le docteur Hartung créé pour chaque patient un plan de traitement individuel et commence le premier traitement anticancéreux.

Les traitements anticancéreux, les plus importants qui sont instaurés pour combattre le cancer du poumon, sont :

  1. Vitamine B 17 : traitement par perfusion
  2. Vitamine C : traitement par perfusion
  3. Hyperthermie locale (thermothérapie avec Oncotherm EHY2000)

Dans le cas des formes avancées du cancer du poumon, des cures supplémentaires d‘extraits cellulaires (injection avec des extraits cellulaires) sont hautement recommandées, et nous les faisons dans notre centre.

Les méthodes de traitement citées ci-dessus sont prévues individuellement pour chaque patient et selon la maladie cancéreuse ; d‘autre part, ces traitements sont combinés entre eux.

Quelle est la durée d‘un traitement contre le cancer du poumon?

En fonction de chaque forme de traitement anticancéreux, les périodes de traitement durent de une à trois heures par jour. Notre personnel formé à cet égard, surveille le traitement anticancéreux et est à tout moment disponible pour des questions, des préoccupations, et de l‘anxiété, voire de l‘angoisse.

Nos méthodes de traitement contre le cancer du poumon sont détendues et très bien tolérées. Ces traitements peuvent être combinés avec toutes les autres thérapies anticancéreuses classiques (chirurgie, irradiation, chimiothérapie).

En cas de réponse thérapeutique à notre traitement anticancéreux, celui-ci peut être répété toutes les quatre à huit semaines.

Les traitements contre le cancer du poumon sont calculés en fonction de la grille tarifaire pour les médecins.

Où puis-je séjourner pendant le traitement anticancéreux ?

Afin de vous éviter tout stress inutile  pendant le traitement anticancéreux, nous vous recommandons de passer la nuit dans un appartement ou dans un hôtel à Kehl ou à Strasbourg.

En Allemagne, environ 50.000 personnes sont chaque année diagnostiquées d’un cancer du poumon.

Le tabagisme est le principal facteur de risque pour le cancer du poumon. En effet, environ 90% des hommes qui développent un cancer du poumon ont fumé ou sont encore des fumeurs. De même, les femmes qui développent un cancer du poumon sont principalement des fumeuses. Et puisque les symptômes du cancer du poumon ne sont pas spécifiques, la tumeur est souvent détectée tardivement.

Les causes du cancer du poumon

Le poumon est exposé à de nombreuses influences de l'environnement quotidien. Ainsi, les substances nocives inhalées peuvent contribuer au développement du cancer du poumon. Et en tant que premier facteur déclencheur du cancer du poumon, on retrouve le tabagisme. Les fumeurs passifs courent également un risque accru de développer un cancer du poumon. Aussi, des substances nocives telles que l'amiante peuvent provoquer l'apparition de cancer du poumon. Le matériel génétique des cellules du poumon est alors endommagé, sans que la personne ne s'en aperçoive. Et à partir de ces cellules endommagées, le cancer du poumon peut alors se développer.

Les symptômes du cancer du poumon

Dans les premiers stades, la tumeur pulmonaire ne fait généralement apparaître que peu de symptômes. Si le poumon lui-même, ou les tumeurs dans les poumons atteignent une certaine taille, cela peut provoquer des symptômes tels que la toux, l'enrouement et froid. Si la maladie progresse, il y a une douleur dans la poitrine, un essoufflement, une toux sévère et des expectorations sanglantes. Si le cancer est très avancé, les personnes atteintes subissent une rapide perte de masse corporelle, leur santé se dégrade beaucoup et une faiblesse prononcée se répand.

Le diagnostic de cancer du poumon

Quand un patient arrive chez le médecin avec des douleurs thoraciques, un essoufflement et un mauvais état général, cela va entraîner généralement un examen radiologique des poumons. Avec l'examen aux rayons X, les tumeurs peuvent déjà être détectées dans les poumons. Lorsqu'une tumeur présumée dans le poumon est présente, d'autres techniques d'imagerie (tomodensitométrie (TDM) ou imagerie par résonance magnétique (IRM)) sont généralement utilisées pour confirmer le diagnostic. Avec ces études, la localisation de la tumeur et la taille peuvent être déterminées avec précision. En outre, d'autres études doivent être effectuées pour déterminer si des métastases du cancer du poumon sont présentes dans d'autres organes comme le foie.

Les différentes options de traitement du cancer du poumon

Le diagnostic du cancer frappe la plupart des gens qui en souffrent de manière surprenante. Il est alors important de commencer au plus tôt avec la meilleure thérapie possible. La personne malade bénéficie ainsi de meilleures chances de guérison. Le choix de la thérapie appropriée est fonction du type de tumeur. Les carcinomes bronchiques différenciés (un type particulier de cancer du poumon) sont traités différemment des carcinomes bronchiques non différenciés. Souvent, la chimiothérapie et la radiothérapie sont nécessaires. En complément, il est maintenant conseillé de combiner ces traitements avec les traitements naturopathiques tels que le traitement par l'hyperthermie, le traitement par perfusion à dose élevée de vitamine C et le traitement par perfusion de vitamine B 17.

Thérapies alternatives naturopathiques pour le cancer du poumon

Une nouvelle thérapie prometteuse contre le carcinome du poumon est l'hyperthermie. Dans cette méthode, le poumon et la tumeur sont chauffés à 40-43° C. Ce traitement peut également être associé à une radiothérapie et à la chimiothérapie dans leurs effets euphorisants. Les cellules tumorales ne peuvent pas tolérer l'augmentation de la température. Les chances de guérison sont donc améliorées et le pronostic également.

Une autre très bonne méthode de guérison est l'administration systématique de fortes doses de vitamine B 17. Par ce traitement, les cellules cancéreuses seront éliminées. Les médecins qui pratiquent les traitements par infusions de vitamines B 17 s'attendent à ce que les cellules cancéreuses soient détruites par la vitamine B 17 du fait de l’activité de son enzyme.

La perfusion de vitamine C est également une thérapie complémentaire de traitement du cancer du poumon. En effet, le système immunitaire des patients atteints de cancer est souvent affaibli. De plus, le taux de vitamine C chez les patients cancéreux est très faible en raison de la chimiothérapie. Par conséquent, la perfusion de vitamine C à haute dose est une excellente thérapie pour les patients atteints de cancer. Elle soutient le métabolisme cellulaire et a un effet positif sur l'organisme.

De plus en plus de naturopathes se tournent vers la thérapie de gui comme thérapie de soutien chez les patients cancéreux. Les extraits de gui sont généralement injectés juste sous la peau pour stimuler les défenses de l'organisme. Même dans le cancer du poumon, le gui peut être utile, car il renforce le système immunitaire, empêche la prolifération de la tumeur et supprime la formation de métastases.